Dormir dans une yourte en Mongolie – Une expérience insolite

Le 15 mars 2022 , mis à jour le 30 mars 2022 - 9 minutes de lecture
dormir dans une yourte

Loin de l’exotisme du Golfe de Sagone et des paysages insulaires de Stockholm ; mettons le cap sur la Mongolie pour partir vivre et dormir dans une yourte ! Certes, ce n’est pas la façon la plus simple de voyager (surtout en Hiver), mais quelle expérience inoubliable !

Avant de réserver votre prochaine aventure en pleine nature, il faut connaître deux éléments importants qui devraient vous aider à décider si dormir dans une yourte est un séjour insolite fait pour vous.

Tout d’abord, une nuit en yourte est synonyme de froid, et même très froid malgré le feu maintenu au centre de la tente. Il faut s’attendre à une nuitée Nordique car les braises peuvent durer environ 5 à 6 heures (si le foyer du poêle à bois est bien alimenté).

Deuxièmement, lorsque vous passez la nuit dans cet habitat traditionnel, et non dans des lits de camp, vous ne pourrez pas compter sur une douche et des toilettes. Il faut accepter ce mode de vie rudimentaire qui vous offrira une véritable détox digitale ! De plus, notez que les toilettes de chat deviendront certainement vos plus fidèles alliés pour rester propre tout au long de la journée. 

Dans cet article, vous apprendrez tout ce que vous devez savoir sur les yourtes mongoles pour des vacances insolites.

Qu’est-ce qu’une yourte ?

La yourte est la maison mobile des nomades d’Asie centrale depuis 2000 ans. Il a toujours été répandu, notamment en Mongolie et au Kirghizistan et a une signification vitale et presque mystique pour ses habitants.

Cette maison typique se compose de : 

  • Matériaux en lin, coton et laine de mouton tissés pour le toit et les murs
  • Une porte en bois
  • Un poteau en bois épais qui soutient la structure
  • Des baguettes en bois partant du toit 
  • Et une bâche en feutre doublée d’une toison formant les murs. 

Les Mongols expérimentés peuvent installer une yourte en 1 heure seulement.

entrée yourte

Une yourte est essentiellement une structure ronde en forme de tente un peu pointu au centre pouvant faire penser à un tipi. Elle se compose d’un poteau en bois depuis lequel plusieurs treillis pilotis montés en ciseaux qui sont séparés et attachés ensemble avec d’être recouverts par des toiles tendues de feutre de coton et de laine. 

Au milieu de la yourte se trouvent des poteaux de deux à trois mètres de haut sur lesquels repose un anneau de toit rond. Les mâts du toit sont insérés dans cette couronne selon un angle d’une trentaine de degrés. Un rideau de feutre fait office de porte et peut parfois être en bois.

L’intérieur de ces hébergements est assez minimaliste, mais les nomades le décorent souvent avec des draps et des peintures colorées pour contraster avec le climat rude de l’extérieur. L’équipement est également rudimentaire. A la place centrale se trouve un poêle à bois qui est chauffé avec du bois ou du fumier de bétail. Le dôme supérieur est entrouvert pour laisser s’échapper les fumées.

interieur yourte
evacuation air yourte

Autour de la yourte, contre les murs, il y a des lits simples et un lit double pour les parents, des coffres et un placard contenant le nécessaire pour faire la cuisine. De plus, dans les habitats modernes, vous retrouverez certaines un bac faisant office de toilettes sèches.

Comment est construit ce tipi atypique ?

Une immersion dans les steppes d’Asie centrale, c’est vouloir découvrir l’habitat typique des nomades mongols et kirghizes, qui ont bravé la dureté de la nature de leur pays natal pendant des siècles dans ces tentes. 

Une yourte traditionnelle Mongol est de construction très simple. Cela permet une relocalisation des habitats en fonction de la saison. Généralement les nomades se déplacent au moins 4 fois par an. 

En effet, selon les régions, le climat oscille entre sécheresses, fortes pluies, fluctuations de température extrêmement élevées et violentes tempêtes de neige.

D’une part, sa construction offre une protection contre les conditions climatiques difficiles auxquelles les nomades sont confrontés lors de leur errance au milieu de la steppe plate. Ils doivent le faire pour que leur bétail (chèvres, moutons, etc.) puisse toujours trouver suffisamment d’espace pour paître la verdure et survivre afin de les nourrir. 

Une particularité de la yourte est le fait que, contrairement à une tente traditionnelle, elle n’est en aucun cas fixée au sol. Par temps orageux, la tente n’est retenue au sol que par son poids total. Une corde est souvent attachée à la couronne, à laquelle un objet lourd est suspendu pour la stabilisation en cas d’orage.

Autrefois, la yourte était posée sur le sol nu de la steppe, aujourd’hui on retrouve souvent un plancher en bois. De plus, l’emplacement même de la yourte est important. Le cadre en bois d’une yourte se compose de la porte d’une yourte étant toujours orienté vers le sud. La raison est simple, ces ouvertures servaient autrefois de cadran solaire aux habitants lorsque le soleil passait à travers le trou et perçait à l’intérieur du logement, il était midi.

En même temps, le point central de l’habitat est aussi le centre culturel. Le côté gauche de l’intérieur accueille les femmes et les enfants – c’est là que les activités quotidiennes sont réalisées. Le côté droit est réservé aux hommes et le côté arrière droit est la zone de privilège abritant le visiteur masculin le plus âgé de la famille.

Quels sont les principes de savoir vivre au sein de ce campement ?

Dans de nombreux endroits, vous pouvez lire de nombreuses éloges sur l’extraordinaire hospitalité des nomades mongols. Vivant dans des conditions si difficiles, la communauté a développé une forte empathie et une volonté d’aider les autres. 

Pour l’apprécier à sa juste valeur, cela vaut la peine de connaître quelques règles dans la yourte afin de ne pas offenser vos futurs hôtes. 

Dans les maisons mongoles, il y a une division claire de l’espace, la partie orientale est occupée par des femmes à droite de la porte et la gauche est occupée par des messieurs. La place d’honneur est située devant l’entrée et il y a souvent un autel qui est un endroit sacré pour les prières. 

cuisine yourte

En franchissant le seuil de la yourte, veillez à ne pas marcher dessus ; car les Mongols la considèrent comme un signe avant-coureur de malchance. Mais ne vous en faites pas, l’entrée de la yourte est si petite qu’il faut beaucoup d’efforts pour marcher sur la partie saillante du seuil.

Une fois que vous avez pénétré dans l’habitat, votre déplacement doit se faire dans le sens des aiguilles d’une montre, et la traversée du centre est strictement interdite. Il faut donc mieux considérer cette zone comme inutilisable et infranchissable. 

cuisine yourte

Le siège des invités est généralement prévu sur la gauche, à côté de l’hôte. Conformément à la division mongole des rôles et des responsabilités, la cuisine est la responsabilité des femmes et elles distribuent la nourriture lors des repas. L’homme reçoit toujours le repas en premier et c’est seulement après avoir servi les hommes (s’il reste quelque chose), que les femmes peuvent se servir elles-mêmes.

Où peut-on vivre une telle expérience ?

De nos jours, les yourtes peuvent être trouvées non seulement en Asie centrale, mais aussi en Europe : bien qu’à des fins différentes. Par exemple, au coeur d’un parc naturel dans les Pyrénées ou les Cévennes, des yourtes sont louées comme forme d’hébergement alternatif par exemple, dans des campings ou avec d’autres types de logements dépaysant (roulotte, chalet, bungalow, cottage, cabane dans les arbres, lodge, etc). 

Dans ce contexte, pour une nuit  (ou plus) à vous ressourcer, les habitats sont aménagés et décorés comme de vraies chambres afin d’attirer les invités aventureux mais pas trop… C’est idéal même pour les couples qui cherchent une escapade romantique dans un cocon douillet et intimiste. Toutefois, vous pouvez généralement compter sur la présence de toilettes sèches, d’un lit double, et d’un petit nécessaire pour vous laver les mains.

Alors, pourquoi séjourner dans une tente de camping quand une yourte est également disponible ? Pour vivre une expérience unique et un séjour insolite en pleine nature, les yourtes mongoles sont de plus en plus sollicitées par les touristes et les camps. Et même les plus grands voyagistes ont découvert le grand potentiel des yourtes et les ont inclus dans leur catalogue afin de diversifier leur propositions touristiques tout en gardant l’esprit d’un grand confort.

Que faut-il emmener pour dormir dans une yourte ?

Pour vivre la meilleure expérience qui soit, voici une liste des indispensables à emmener lors de votre voyage sur les terres Mongoles.

lit dormir yourte

Pour vivre la meilleure expérience possible et bien dormir dans une yourte, pensez à vous équiper avec :

  • Un sac de couchage chaud
  • Un Thermos pour le thé
  • Une bouillotte auto-chauffante
  • Des vêtements thermiques
  • Des allumettes ou un briquet pour allumer le poêle
  • Un ensemble de couverts en plastique de type camping
  • Des lingettes humides et shampoing sec en spray
  • Une lampe de poche pour pouvoir vous y repérer à la nuit tombée
  • Une Powerbanks – il n’y a pas de courant constant
  • Du ruban Pattex pour aider à réparer la yourte si besoin
  • Des bonbons / gadgets à offrir aux enfants
  • De l’eau et de la nourriture qui ne se gâteront pas
  • Un bandana pour se protéger le visage du vent
  • Un chapeau bien couvrant
  • Des petits sacs poubelles – il n’y a pas de panières dans les yourtes
  • Alcool de chez vous et autres divertissements qui ne nécessitent pas d’électricité et diversifieront votre temps dans des conditions difficiles

Si vous ne maitrisez pas la langue, c’est toujours bien de prévoir un interprète avec vous qui s’entendra avec les nomades Mongols. Personne ici ne comprendra l’anglais ; et vous n’aurez tout simplement pas la force de faire des jeux de mots après une journée de conduite sur des routes très difficiles.

Si votre smartphone et le réseau vous le permettent, des applications de traduction peuvent également être très efficaces afin d’ouvrir un échange plus spontané au sein de la yourte mongole et renforcera l’esprit des vacances insolites. Bon voyage !

Mélanie

Passionnée depuis toute petit par l'univers de la déco, du système D, et recettes généreuse et d'un art de vivre façon SlowLife ; je me suis spécialisée dans un blog culture, astuces et carnet de voyage pour vous dispenser un maximum d'inspiration, idées et de système D ! Bonne lecture,