Les meilleures méthodes pour bien sécher votre bois de chauffage

methode pour bien faire secher bois de chauffage

Le séchage du bois de chauffage est une étape cruciale pour profiter pleinement de ses qualités calorifiques et économiques. Un bois avec une humidité inférieure à 20% aura un meilleur rendement énergétique lors de la combustion dans votre poêle à bois, cheminée et même pour l’utiliser comme bois pour four à pizza.

Nous allons immédiatement vous présenter les différentes techniques pour faire sécher votre bois de chauffe de façon efficace.

Méthodes naturelles de séchage du bois

Une fois que vous avez choisi la bonne période pour couper votre bois de chauffage, il est nécessaire de le laisser sécher au soleil et au vent avant de l’utiliser. C’est une méthode simple et économique pour obtenir un séchage naturel.

Pour accélérer le processus de séchage, nous vous recommandons également de fendre vos bûches en deux ou en quatre morceaux et d’alterner leur position de stockage.

Vous pouvez ensuite empiler et stocker vos bûches en palettes de bois sur un emplacement bien aéré et exposé au soleil.

Veillez à constituer un tas de bois stable et aéré, en positionnant les bûches perpendiculairement les unes aux autres.

Pensez également à protéger votre tas de bois avec un abri couvert ou une bâche, notamment durant les périodes pluvieuses. Il faut compter quelques semaines, voire des mois, pour que le bois sèche complètement selon cette méthode.

Choisir deux morceaux de bois secs

Afin de vérifier l’état de séchage de vos bûches, choisissez deux morceaux de bois durs et secs afin de comparez leur poids avec celui des bûches encore humides.

Si ces dernières sont nettement plus lourdes, cela signifie qu’elles contiennent encore beaucoup de sève et donc d’humidité. Pour favoriser leur séchage, vous pouvez les disposer au sommet du tas pour bénéficier d’une meilleure exposition à l’air chaud et au vent.

Techniques mécaniques de séchage du bois

Pour accélérer le processus de séchage, il est possible de recourir à des méthodes plus techniques, comme l’utilisation de containers ou d’étuves chauffées à 100°C.

Ces équipements permettent de réduire considérablement la durée de séchage (de quelques semaines à quelques jours), mais nécessitent un investissement financier conséquent.

Le séchage à l’air chaud forcé

Cette technique consiste à propulser de l’air chaud sur les bûches empilées à l’intérieur d’un container fermé. La température élevée ainsi que le brassage constant de l’air entraînent une évaporation rapide de la vapeur d’eau contenue dans les fibres du bois, favorisant ainsi son assèchement.

Il est essentiel de réguler la température et la circulation de l’air à l’intérieur du container afin d’éviter tout risque de détérioration du bois.

Le séchage sous vide

Une autre méthode consiste à placer les tranches de bois à l’intérieur d’une étuve hermétique et chauffer celle-ci à 100°C. La chaleur provoque alors une vaporisation rapide de l’eau contenue dans le bois, créant de la vapeur d’eau.

Ensuite, un système de pompe à vide permet d’extraire cette vapeur d’eau accumulée, accélérant ainsi le processus de séchage.

bois de chauffage sec

Considérations lors de l’achat de bois de chauffage

Lorsque vous achetez du bois de chauffage, il est important de savoir si celui-ci a été correctement séché et stocké avant la vente.

Vous pouvez opter pour des bûches éparpillées déjà sèches, ou bien acheter du bois encore jeune et vous charger vous-même de son séchage. Cela dépendra de vos préférences et de votre capacité à entreposer et assurer un bon séchage du bois chez vous.

N’oubliez pas que le pouvoir calorifique du bois dépend en grande partie de son taux d’humidité : plus il est sec, plus il sera efficace pour chauffer votre intérieur.

Le temps de séchage du bois de chauffage

Pour un rendement énergétique optimal, il est recommandé d’utiliser du bois dont le taux d’humidité est inférieur à 20%.

Le temps nécessaire pour atteindre ce seuil dépendra de la méthode de séchage employée et des conditions climatiques locales.

Il faut généralement compter plusieurs mois pour que le bois sèche naturellement au soleil et au vent. En revanche, avec des équipements spécifiques tels que les containers ou étuves, il est possible de réduire significativement ce délai, allant de quelques semaines à une poignée de jours.


Faire sécher votre bois de chauffage est une étape cruciale pour profiter au mieux de ses qualités calorifiques et économiques.

Plusieurs méthodes existent, des plus simples (séchage naturel au soleil et au vent) aux techniques plus sophistiquées (containers, étuves), mais toutes requièrent un certain temps et une attention particulière à la température, l’aération et l’humidité du bois.

Total
0
Shares

Articles liés